Panier

Votre panier est vide.

Retourner au magasinage

5 habitudes bizarres pour éliminer votre graisse abdominale et augmenter vos niveaux d'énergie sans vous épuiser

Qu’il s’agisse de fatigue nerveuse, psychologique, d’une fatigue liée à la déshydratation, à une mauvaise alimentation ou à une carence ou encore d’une fatigue énergétique, musculaire ou pathologique…  il est important d’éliminer toutes causes d’une fatigue qui serait en relation avec de mauvais réflexes que vous seul pouvez contrôler. Avant même de consulter un médecin, de vous ruer sur des médicaments ou des compléments alimentaires, vous pouvez déjà commencer par avoir de bonnes pratiques dans votre quotidien afin d’éviter cette perte d’énergie inutile et retrouver la forme (1).

En effet, la fatigue peut parfois cacher certaines causes comme des troubles endocriniens, la  mononucléose, les carences alimentaires... Mais très souvent, la fatigue est  inhérente à notre mode de vie : Surmenage, insomnie et stress sont les principaux fautifs (2).

Afin de bannir les coups de pompe ou les états récurrents de fatigue, je vais vous transmettre 5 astuces qui vous permettront de retrouver une super forme sans devoir passer des heures dans une salle de fitness et vous épuiser ! Toutefois soyez conscient que ces actions doivent faire partie de votre routine quotidienne afin qu’elles deviennent des habitudes, de bonnes habitudes pour ne plus flirter avec les trop nombreux moments de baisse d’énergie ou de fatigue récurrents.

  1. S’hydrater correctement

La déshydratation est une des premières causes de fatigue relativement grave que les gens ignorent et subissent un peu sans le savoir.
Elle se manifeste par une fatigue permanente tout au long de la journée et peut occasionner des maux de tête souvent en fin d’après-midi (et disparait après avoir bu 3 grands verres d’eau).

Attention, lors d’un effort sportif ou d’une activité physique (faire le ménage en est une!), une déshydratation engendre une perte énergétique musculaire de 20 à 30 % !
Il reste donc indispensable de s’hydrater tout au long de la journée avec de l’eau même si l’on n’a pas soif (3).

2. Aérer et s’aérer

Il est important d’ouvrir grandes vos fenêtres durant quelques instants (même en hiver). Exit les microbes et odeurs ! Renouveler l’air de vos pièces vous reboostera.

Lors de votre pause déjeuner, ou le week-end, profitez de ce qu’il fait jour pour sortir respirer au soleil ou pour faire une belle balade en campagne. Beaucoup souffrent, en hiver surtout, d’un sentiment de « coup de fatigue ». C’est ce que l’on appelle un trouble affectif saisonnier provoqué par le manque de lumière.

Ainsi, si vous souffrez d’irritabilité, de fatigue, de mauvaise humeur, d’une baisse de la libido, alors peut-être que vous manquez cruellement de lumière.

La lumière a pour effet général de bloquer la mélatonine, cette hormone qui déclenche le sommeil, et qui est trop sécrétée en hiver et en pleine journée lorsque l’on manque de lumière. Alors dès que vous le pouvez sortez vous aérer le corps et l’esprit et faites le plein de lumière naturelle. Tous les jours d’hiver ne sont pas moroses.  Partez vous balader afin de profiter des magnifiques paysages et du calme de la nature pour vous ressourcer (4)!

3. Proscrire les tueurs alimentaires d’énergie et privilégier les sources d’énergie

Les tueurs d’énergie alimentaires sont les aliments qui augmentent l’acidité de votre corps.

En effet, beaucoup de problèmes de santé dont un état de fatigue chronique sont dus à un déséquilibre acido-basique. Ce déséquilibre acido-basique provient de surcharges d’acidité dans le corps que notre organisme n’est pas capable d’éliminer : Le sucre blanc, les différents sortes de sucres (aspartam, fructose, dextrose, mannitol, maltodextrine), les céréales raffinées, les farines blanches, les pâtes blanches, le riz blanc, le pain blanc, les huiles raffinées, les  graisses et huiles chauffées, les boissons industrielles sucrées, le sirop, le café, le thé noir, l’ alcool, les pâtisseries, les glaces, les fast food, les fritures, les grillades et viandes en général, les conserves, le lait UHT.

Ces aliments sont des surcharges pour l’organisme, ils l’encrassent et le déminéralisent sans être de grande valeur nutritionnelle. Il s’agira donc de les éliminer petit à petit, dès que possible, et de les remplacer par des aliments plus sains qui vous apporteront les minéraux et vitamines nécessaires. Voici quelques aliments qui vous permettront de booster votre énergie afin de retrouver votre pleine vitalité : Pour faire le plein de tonus, croquez du chocolat noir (au moins du 70%). Il regorge de magnésium, nutriment essentiel utilisé par les cellules pour fournir de l’énergie à tout le corps. Mais le cacao est également source de fer, qui favorise de la même manière la production énergétique et protège les cellules des agressions. Enfin, il contient du phosphore, qui permet le stockage de l’énergie. La bonne dose : 100 g de chocolat noir fournissent un tiers des besoins journaliers en magnésium et en fer soit 2 carrés de chocolat noir, si possible peu gras et peu sucré, après le déjeuner ou le dîner permettent de lutter contre la fatigue… Mais pas plus, le chocolat reste calorique. Et puis il y a le persil, un allié antifatigue, la vitamine C de l’orange, le saumon, les fruits secs, les épinards et les légumes verts en général.

L’alimentation est sans doute la base en matière de tonus et de vitalité. D’un côté, on retrouve des aliments dits « industriels » fabriqués en usine, dénaturés et dépourvus en micronutriments qui ne sont qu’un apport calorique; de l’autre côté, il y a les aliments que la nature nous offre, riches en fibres, en nutriments et qui diffusent l’énergie idéale.

Privilégiez ce qui est chassé, cueilli, péché, les aliments crus ou peu cuits à base de fibres qui tiennent au corps. Testez les graines germées, délicieuses et considérées comme un alicament.
Mangez léger pour ne pas infliger une lourde digestion à votre corps qui va devoir sûrement se remettre au travail après le repas et déteste faire deux choses en même temps !

Dans cette optique, évitez autant que possible les régimes alimentaires qui entraînent souvent un état de fatigue.

A l’approche de l’hiver vos pouvez compléter vos bonnes habitudes alimentaires en prenant des compléments alimentaires (5) (6).

4. Bouger

Soyez actifs car contrairement à ce que l’on croit l'inactivité fatigue !

« Ce soir je n’ai pas le courage d’aller à ma séance de sport, je suis trop fatiguée… » Ça vous rappelle quelque chose ? Il s’agit là de notre excuse favorite pour délaisser nos baskets. Cependant, selon une étude de l’Université de Géorgie (aux Etats-Unis), le sport serait un excellent antifatigue.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont demandé à un groupe de 36 volontaires habituellement sédentaires de se mettre au sport – des exercices de fitness d’intensité modérée, au rythme de 20 minutes, 3 fois par semaine. Au bout de 6 semaines seulement, les participants ont vu leur taux de fatigue diminuer de 65 % en moyenne. Et ils se sentaient environ 20 % plus en forme !

Il s’agit d’un effet biochimique. En effet, lorsqu’on fait du sport, certaines hormones sont produites dans notre organisme : principalement des endorphines et de la sérotonine. Celles -ci ont une action contre le stress et les troubles de l’humeur… ce qui chasse la fatigue et permet un meilleur sommeil. 

Autre bonne nouvelle, des travaux ont été publiés dans le journal médical Psychotherapy and Psychosomatic et selon les scientifiques, les sports « doux » sont aussi efficaces que les autres. Marche (rapide ou non), yoga, Pilates, natation (brasse tranquille)… et connaissez-vous le rebunding sur mini-trampoline ? Ce dernier sport est très efficace pour éliminer les toxines, se muscler et améliorer le système cardiovasculaire. Il ne vous reste plus qu’à choisir (7) !

5. Respecter ses heures de sommeil

Le conseil est évident, mais s'y résoudre l'est beaucoup moins. Beaucoup de gens dorment peu et pas assez, en se couchant tard et en ne récupérant pas forcément le week-end un rythme de travail important et un manque de sommeil accumulé toute la semaine (8) (9).

Le corps est réglé en fonction d'une horloge interne déterminée par l'hypothalamus, nous apprend le site de l'INSERM. Le métabolisme est ainsi au ralenti vers 3/4h du matin et à son top entre 16 et 19h. L'horloge interne est par exemple fonction de la luminosité et peut varier et se resynchroniser en fonction de la vie sociale. Quant à la durée idéale de sommeil, elle serait, selon les scientifiques, de 7h par nuit.
Un trop grand déséquilibre entre cette horloge interne et le mode jour/nuit peut engendrer des risques chez les personnes de tous âges (troubles de la vigilance, prise de poids, difficultés d'apprentissage, somnolence, ...). Il est donc important de la respecter (10).

 

Un petit bonus pour ceux qui veulent démarrer la journée en pleine forme :

Une mauvaise hygiène de vie et les mauvaises habitudes alimentaires peuvent influencer négativement les fonctionnalités normales de l’organisme. Nous nous sentons régulièrement gonflés, lourds, fatigués et dépourvu d’envies. Votre organisme est intoxiqué et c’est à ce moment-là que nous devons le purifier. Il suffit de prendre chaque matin, une petite cuillerée d’huile d’olive extra vierge avec 3 gouttes de jus de citron dès le réveil, à jeun. Après une demi-heure, prenez votre petit-déjeuner et vous constaterez que vous commencez à vous sentir mieux (11).

Certaines plantes vont aussi vous apporter du tonus et vous pouvez les préparer sous forme de tisanes ou d’infusions. Parmi les exemples à privilégier : le gingembre. Pelez un bout de gingembre, coupez-le en fines lamelles et laissez-le infuser dans de l’eau chaude pendant 10 minutes. Buvez cette potion d’énergie le matin pour démarrer la journée du bon pied !

 

Sources bibliographiques

  1. Sandrine Billaud. Fatigue : comment retrouver la forme ? Conseils de pharmacien. Docti Pharma. 2015.
  2. Ghislaine Trabacchi. Les pièges anti-tonus. Fatigue. Doctissimo. 2011.
  3. Christel Inglese. Grosse Fatigue ! Que Faire Contre La Fatigue ? Thérapie. Gralon. 2017.
  4. Aurore. 10 astuces pour retrouver la forme en hiver. Santé Bien-être. Consoglobe. 2017.
  5. Corinne Sudrie. L’acidité est responsable de bien des maux. ABC Naturopathie. 2014.
  6. Cyril Dagois. 10 aliments contre la fatigue. Fatigue et nutrition. Medisite. 2008.
  7. Apolline Henry. Pour lutter contre la fatigue, faites du sport. News bien-être. Femme actuelle. 2016.
  8. La Rédaction Médisite. Les bonnes résolutions contre la fatigue. Fatigue : les traitements. Médisite. 2015.
  9. Carole Garnier. Forme : 7 astuces detox pour retrouver votre tonus. Régime detox. Top Santé. 2013.
  10. p.horde. Sommeil - De combien d’heures avons-nous besoin ? Sommeil. Le Journal des Femmes. 2017.
  11. Lucas Leger. Pressez 1 citron, mélangez son jus à 1 cuillère à soupe d’huile d’olive pour faire un Mélange auquel vous aurez recours toute votre vie ! Astuces naturelles. 2017.